Métier de caissière : une mission qui évolue.

En 2014, environ 200 000 caissières (hôtesses de caisse) nous guident chaque jour dans nos achats. Les nouvelles technologies (scanettes, caisses automatiques), le commerce et le marketing ont permis à cette fonction d’évoluer. Aussi, le métier de caissière nécessite certaines compétences que vous pouvez découvrir : dans cet article, cliquez ici !

Le metier de caissiere

L’objectif du métier de caissière : la satisfaction du client.

L’hôtesse de caisse est garante de la finalisation de l’acte d’achat des clients : le paiement. De plus, elle a un rôle de fidélisation, elle est la véritable ambassadrice de l’entreprise. Son sourire et son accueil professionnel nous apporte toutes les raisons nécessaires à nos futures visites dans le magasin. Elle peut aussi, comme nous le remarquons régulièrement dans les stations services, vendre des produits (présentation des promotions sur les barres chocolatés par exemple) ou des services (carte de fidélité).

Les missions quotidiennes d’une caissière :

  • L’Hôtesse de caisse accueille et renseigne ses clients. Elle informe sur les promotions en cours.
  • Elle recueille de l’information qu’elle transmet directement au service client.
  • Les missions de la caissière

    Elle traite l’ensemble des achats et des bons de réductions afin de les enregistrer et de présenter le montant total du panier client.

  • Elle effectue les encaissements en espèce, en chèque ou en carte bancaire.
  • Elle propose des services complémentaires, carte de fidélité par exemple.
  • Elle vérifie tous les soirs le montant de sa caisse.
  • Elle peut aussi être affectée en caisse centrale et centraliser les retours produits, traiter les réclamations, les avoirs et les remboursements, établir la relation entre les responsables de rayons et les clients.
  • Parfois, elle effectue d’autres missions dans le magasin comme de la mise en rayon ou des opérations de démonstration.

Le métier de caissière évolue rapidement avec l’arrivée des nouvelles caisses. De nos jours, elle peut assister le client, souvent sans même toucher le moindre article (chose encore invraisemblable il y a quelques années). Elle bondit de caisse en caisse au rythme des petites lueurs rouges qui indiquent les défaillances techniques et effectue des contrôles aléatoires des caddies. La caissière est de plus en plus polyvalente, et les plus ambitieuses peuvent prétendre à des évolutions dans les nombreux services que développent les enseignes de la grande distribution (pharmacie, fleuriste, services bancaires). Pour cela, ils professionnalisent leur personnel grâce à des formations adaptées. Mais, on peut aussi s’interroger sur le devenir de ce métier avec le développement des drives et autres formes de distribution ne nécessitant plus forcément son intervention.

Vous souhaitez en savoir plus sur les compétences d’une caissière ?
Cliquez ici !

Share Button